Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

GROUPEMENT INTERMINISTERIEL POUR LA RESORPTION DE L'HABITAT INSALUBRE (GIP) : Politique gouvernementale. Structure interministérielle mise en place dès 1970 afin de contribuer à la politique de résorption des bidonvilles. Il y avait en 1966 plus d’une centaine de bidonvilles en région parisienne, le plus souvent situés à la périphérie et touchaient plus de 46000 personnes. Selon P. Weil c’est la politique en matière de logement des immigrés qui est à l’origine de ce phénomène. Ainsi vers la fin des années 1950 «les immigrés qui affluent vers la France s’installent alors, pour la grande majorité d’entre eux, dans l’ancien parc immobilier des centres-villes, le plus souvent dans des logements insalubres (…) ou encore dans des hôtels meublés où ils sont la proie des marchands de sommeil. À partir des années 1960, les opérations de rénovations des centres-villes rejettent de nombreux occupants de ces habitations vers des zones périphériques (…) où ils se regroupent par nationalités» (Immigration, intégration, discrimination Seuil 2005). Le GIP fut en fait mis en place après l’incendie dans un taudis survenu à Aubervilliers (Seine Saint-Denis) qui a causé la mort de 5 personnes. Cette structure publiait un bulletin bimestriel Bulletin GIP.

 

Le contenu de ce blog a pour source le livre « L’immigration de A à Z » de Mohsen Dridi. Une publication 2007 de la FTCR. Vous pouvez vous procurer le livre (440 pages - Prix 5 € + envoie) au 23 rue du Maroc –75019 Paris. Tél : 01 40 34 18 15 – Fax : 01 40 34 18 15 -contact@citoyensdesdeuxrives.eu

Tag(s) : #Politique gouvernementale, #Organisme, #Logement

Partager cet article

Repost 0